Programme Sécurité Alimentaire

Mise en place d’un système de pompage solaire pour l’Afrique : catalogue de solutions envisageable, 2010

>> Rapport Solaire Afrique       >> Annexes-Solaire-Afrique

En partenariat avec l’Institut National Polytechnique (INP) de Toulouse, l’étude « Mise en place d’un système de pompage solaire pour l’Afrique : catalogue de solutions envisageables » a permis d’élaborer des fiches de dimensionnement de systèmes de pompages solaires afin d’établir un catalogue de solutions envisageables. Différents cas sont étudiés selon les besoins en eau (irrigation, domestique, bétail), la localisation du site, le pompage (à partir d’une eau de surface ou d’un puits). Dans un second temps, la valorisation de l’énergie produite en parallèle/excès des besoins primaires en eau est étudiée, également sous forme d’un catalogue de solutions. Afin de valider nos hypothèses et méthodes de dimensionnement, un exemple typique est adapté au village de Dioudé Diabé, situé dans l’Île à Morphil au nord du Sénégal.

Ce travail a mobilisé cinq (5) étudiants de INP de Toulouse inscrits dans à l’École Nationale Supérieure d’Electronique, d’Electrotechnique, d’Informatique, d’Hydraulique et des Télécommunications (ENSEEIHT) ou à l’Ecole Nationale Supérieure des Ingénieurs en Arts Chimiques Et Technologiques (ENSIACET).

L’évolution de la vie a été possible grâce à la présence de l’eau. Cependant, bien qu’existant en quantité abondante, seule une petite portion de cette eau est réellement disponible pour la consommation humaine ou animale. Le problème de l’approvisionnement en eau est notamment devenu d’autant plus préoccupant du fait de l’accroissement de la consommation dans le monde entier. En effet, le volume d’eau utilisé par l’homme a été multiplié par un facteur de plus de 35 au cours des trois derniers siècles. Les prélèvements d’eau ont augmenté de 4% à 8% par année, cet accroissement se produisant principalement dans les pays en développement du fait de leur forte croissance démographique et l’accroissement de l’usage de l’eau pour l’agriculture et l’industrie.

En Afrique, le développement de l’énergie solaire apparaît plein de promesses dans le domaine de l’amélioration de l’accès à l’eau, mais aussi en matière d’économies d’eau, dans la mesure où elle peut faciliter l’implantation de l’irrigation. L’énergie solaire étant inépuisable et gratuite, les pompes solaires sont particulièrement adaptées aux régions à fort ensoleillement. De plus, les panneaux solaires ont une longue durée de vie et les coûts d’entretien et la maintenance sont quasi nuls.

Ce projet a pour but d’élaborer des fichiers de dimensionnement de systèmes de pompages solaires afin d’établir un catalogue de solutions envisageables. Différents cas seront étudiés selon les besoins en eau (irrigation, domestique, bétail), la localisation du site, le pompage (à partir d’une eau de surface ou d’un puits). Dans un second temps, la valorisation de l’énergie produite en parallèle/excès des besoins primaires en eau sera étudiée, également sous forme d’un catalogue de solutions. La valorisation de l’énergie, ou son stockage, sous forme de pains de glace, la production directe d’électricité à partir des panneaux photovoltaïques ou la production d’eau potable seront détaillés. Afin de valider nos hypothèses et méthodes de dimensionnement nous traiterons un exemple typique  qui pourra être adapté au village de Dioudé Diabé.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *